http://www.youtube.com/watch?v=u8vljox6198

 

“En Colombie, les crimes contre l’humanité des milices paramilitaires devaient faire l’objet d’investigations pour “la paix et la justice”. Un processus interrompu pour épargner les plus hauts intérêts. Enquête sur une effroyable violence d’État.”

La Colombie est un des pays les plus violents d’Amérique Latine. Elle y atteint des niveaux inimaginables pour des européens. Violence d’état, paramilitarisme, conflit armé, militarisation, guerre civile, terrible cocktail pimenté à la sauce pauvreté et Plan Colombie.

Mais, si loin de cette terreur, elle n’éxiste pas pour nous si nos médias n’en parlent pas. Le silence médiatique est complice, voir coupable.

Mais le gouvernement Colombien est un précieux allié…

Petit exercice:
En janvier 2010, une fosse commune contenant 2000 corps est découverte dans la localité de Macarena (département du Meta, centre du pays), près d’une base militaire. Des délégations officielles des Etats-Unis et européennes (incluant 6 eurodéputés – bit.ly/cK34Og) ont certifié l’éxistence du charnier, qui avait été nié par les médias colombiens et minimisée par son gouvernement.

En aviez vous entendu parlé?